démarrage non sans embûches!

Publié le par FLAJ

Ce blog va décrire notre vécu quant à la construction d'une maison avec Maison Batigère.

Nous avons signé notre contrat en mars 2009 avec M. Martinez à l'agence de Metz et avons choisi le paiement confiance afin d'assumer les divers imprévus et de ne pas payer d'intérêts intercalaires. Le modèle pour lequel nous avons opté est un demi- niveau classique qui a été aggrandi par rapport au modèle de base de 50 cm dans la partie jour et 1 mètre dans la partie nuit, afin d'obtenir une centaine de mètres carrés habitables.

link

Nous avons rencontré les différents interlocuteurs assez rapidement et notre permis de construire fût accepté le 17 juin 2009.

Pour ce qui est de la phase " administrative", nous n'avons rien a reprocher à nos interlocuteurs qui se sont tous montrés aimables, serviables et à l'écoute. Je donnerai un petit bonus à M. Martinez qui maîtrise parfaitement son sujet et sait mettre en confiance ses clients!




JEUDI 13 AOÛT:

Voilà, aujourd'hui nous sommes à 1 mois du début des travaux, et si jusqu'ici tout semblait plus ou moins se passer correctement ( même plutôt rapidement à notre goût!) , nous sommes un peu refroidis!

Bien sûr, tout a commencé avec le responsable  des maçons de notre chantier qui nous a harcelé pendant 2 jours au téléphone pour connaître nos dispositions quant à l'évacuation des terres. Nous avions convenu que ceci resterait à notre charge, et lors de notre réunion chantier avec notre conducteur de travaux, cela devait être réfléchi mais aucune date précise nous avait eté donnée. Bref, 4 jours plus tard, le harcèlement débuta et nous,  pris au dépourvu, avons vu avec cette même entreprise afin qu'ils déblaient à un tarif convenu: 1300 TTC. Mais le jour de signer le devis, (le lendemain et les travaux avaient débutés sans notre signature!) on nous tend une facture de 1550 TTC. Et oui, ce cher monsieur nous avait annoncé un prix HT....... bref, nous payons gentillement et nous nous entendons dire que nous pourrons nous arranger plus tard pour quelques travaux non compris.

Cet épisode passé, nous allons de temps à autre voir l'évolution du chantier et la vitesse nous surprend favorablement. Mais je mettrai quand même un bémol pour la saleté du chantier, et le manque de sécurisation certains week-end!

Bref, aujourd'hui nous nous rendons au hasard sur le chantier, et après un petit tour, le maçon vient nous saluer et nous annoncer qu'il y a un problème pour l'eau!
En effet, n'ayant TOUJOURS pas notre raccordement de fait ( délai d'un mois après le devis) , les maçons sont allés voir un voisin qui a gentillement voulu qu'ils se branchent chez eux en leur promettant un paiement en contre partie ( ce qui est tout à fait logique!). Bref, les voisins demandant un premier versement se voient mener un bateau par le patron de l'entreprise lui- même! Celui- ci leur dit que c'est nous qui allons venir payer quand nous passerons sur le chantier, mais a OMIS de nous prévenir! Donc en arrivant aujourdhui avec le sourire aux lèvres, nous l'avons vite perdu.......après quelques explications téléphoniques houlleuses avec un homme hautin, froid et sans tact!

Bien sûr, cela arrive lorsque tout le monde est en congé et pour ne rien arranger, nous ne savons toujours pas à l'heure actuelle qui doit payer quoi et à qui!  

Voici quand même quelques photos:

LE VIDE SANITAIRE



     un peu de précipitation peut- être?


LE GARAGE: dalle et murs montés début août




LE REZ DE CHAUSSEE: briques rouges pour une meilleure isolation


 


VUE DE L'ARRIERE: le sous-sol et la porte d'accès arrière, le rez- de- chaussée et la terrasse.
                      

LES RACCORDEMENTS ET LA VENTILATION DU VIDE SANITAIRE            





Aujourd'hui, nous avons constaté que le DELTA MS a été posé, que les hourdis de la dalle du premier ont été mis en place et que le coffrage des escaliers était en train d'être monté.  Mais je n'ai pas pris de photos car les évènements ne m'en ont pas laissé le temps!

Le maçon nous a annoncé que la dalle du premier serait coulée lundi.............mais n'ayant plus d'eau sur le chantier, cela se fera-t- il?

                       


Commenter cet article